Quelle est l’organisation TNOC?

Many voices. Greener cities. Better cities.

TNOC, Un foisonnement d’ idées et de projets

The Nature of Cities est une plate-forme internationale de partage d’idées et d’expériences, pour transformer les villes en tant qu’écosystèmes composés de personnes, de nature et d’infrastructures. Nous nous ommes engagés à penser et à créer des villes meilleures pour tous: des villes résilientes, durables, accueillantes et justes.

Les villes sont des écosystème de l’habitat humain. Un mouvement croissant de la socio-écologie urbaine affirme que la conception et l’aménagement des villes doivent respecter une perspective écologique. Cela signifie: un design urbain conçu avec, et non contre la nature, qui améliore à la fois les aspects biophysiques de la ville et la vie de ceux qui y habitent.

TNOC vise à promouvoir ce mouvement en organisant un réseau de leaders d’opinion travaillant ensemble à l’émergence d’un modèle urbain participatif pour les villes de demain: praticiens de l’aménagement, de l’urbanisme, chercheurs, scientifiques, artistes, ingénieurs, écologues, architectes et paysagistes, entrepeneurs, personnes engagées dans les collectivités locales ou dans des agences nationales et internationales, activistes. TNOC publie ainsi les idées. de près de 600 contributeurs dans le monde entier:

TNOC est une «organisation frontière», au sens où elle concerne la ville comme “objet frontière” a la confluence de la science, du design, de la politique et des arts. Un espace foisonnant ou les idées se rencontrent, se confrontent, et se découvrant selon différentes approches et points de vue pour faire émerger de nouvelles perspectives. Un espaces de disruption et d’abondance en somme.

Nous travail prende deux formes principales: Un magazine en ligne et un site de discussion présentant, dans plusieurs formats, toute la diversité du travail de nos collaborateurs à travers le monde. -des partenariats et des projets spécifiques développés en ligne.

Le TNOC est piloté par le Dr David Maddox (New York City) qui l’a également fondé (Remerciements pour son inspiration à Mike Houck, de Portland, Oregon.) Vous pouvez nous écrire à [email protected].

Pourquelle raison publions-nous en anglais?

L’un des principaux objectifs de TNOC est de partager des idées sur la ville et sur l’urbain par delà les limites disciplinaires et les frontières géographiques. Pour des raisons historiques, l’anglais est la langue qui est susceptible d’être la plus universellement partagée par les penseurs d’urbain dans le monde entier. On peut le déplorer ou s’en réjouir, mais l’anglais est devenue la “Lingua franca” du vingt et unième siècle.

En outre, nous n’avons pas voulu réduire la portée de nos essais en publiant des versions dans des langues très régionales dont les idées ne seraient alors partagées que très localement.Les idées sont faites pour être diffusées très largement. Mais effectivement, pourquoi ne pas faire deux versions, l’une en anglais et l’autre dans une autre langue ? Et bien, nous n’avons tout simplement pas l’argent nécessaire pour faire traduire tous nos essais – et de toute façon, quelle (s) langue (s) choisirions-nous? Cependant, nous avons adopté deux solutions imparfaites pour répondre à cette question sensible. D’abord, Google Translate est intégré dans le site, afin que les lecteurs puissent choisir parmi une large liste de langues. Cet outil s’améliore, et il est certainement mieux que rien. Ensuite, nous proposons à tous nos auteurs de publier une deuxième version de leurs essais dans une deuxième langue de leur choix (et selon leur propre traduction).

* * * * *

Les villes sont des espaces qui peuvent être fondamentalement considérés comme des écosystèmes, remplis d’arbres et de végétation qui forment une forêt urbaine. Ils abritent des oiseaux, des insectes, des petits mammifères, des habitats écologiques diversifiés, et plus encore. Ils sont reliés aux zones péri-urbaines et rurales le long des gradients écologiques. Le bien-être humain, la justice sociale et un design urbain efficace sont intimement liés à la santé des écosystèmes urbains. Les villes sont un habitat pour les personnes, et une conception urbaine qui place la nature au centre est essentiel pour la résilience, la durabilité et l’habitabilité des villes..

Nous sommes convaincus que la nature des villes, c’est-à-dire les villes en tant que socio-écosystèmes où la nature est présente dans toutes ses nunaces de la biodiversité au bâti, au tissue urbain, à l’habitat, a besoin de se révéler avec plus de force, avec de larges discussions sur comment promouvoir, conserver, gérer, et dans certains cas conçevoir, pour le bien de tous ce bien urbain que nous avons en commun.

The Nature of Cities est une plate-forme—un magazine en ligne et un site multimédia—qui propose des contenus et des échanges variés sur ces thèmes, y compris des essais et des tables rondes virtuelles. Dans un avenir proche , nous présenterons d’autres modes de discussions. Nous sommes un service collaboratif qui fonctionne grâce à plus de 600 écrivains et contributeurs issus de nombreuses disciplines et de nombreux lieux dans le monde. Les nouvelles colonnes sont publiées trois fois par semaine et s’alternent sur notre page d’accueil. Les tables rondes en ligne, dans lesquelles une dizaine d’écrivains répondent et discutent d’une question spécifique, paraissent chaque mois. Les podcasts et les critiques de livres ou événements sont diffusés à peu près une fois par mois. plus ou moins mensuellement.

Nous sommes un groupe diversifié, et nos idées sur la nature des villes émergent de points de vue très larges et très différents.

Qui sont les écrivains TNOC? Notez que beaucoup de ces personnes portent plusieurs chapeaux: ce graphique présente la profession principale qu’ils définissent comme la leur, mais elle n’est souvent pas la seule.

Nos collaborateurs sont des activistes, des concepteurs, des biologistes, des écologistes, des sociologues, des économistes, des artistes, des architectes, des aménageurs, des urbanistes, des artistes, des architectes paysagistes, des écrivains de la nature, des dirigeants d’organismes communautaires, des gestionnaires d’espaces publics, des avocats et des dirigeants d’organisations internationales.

Nous sommes des hommes et des femmes qui vivons et travaillons dans 27 pays et six continents. L’étude, la compréhension et la gestion de la nature urbaine sont fondamentalement pluridisciplinaires et à vocation multiple (ou devraient l’être), et la diversité de notre collectif souhaite représenter cette grande variété.

C’est une gageure permanente, et nous nous efforçons toujours d’écrire en manifestant toute la diversité des points de vue.

Lieux de résidence des contributeurs de TNOC .

Pourtant, nous restons un travail en cours, nous nous efforçons toujours de nous assurer que nous écrivons sous plusieurs points de vue.

Nous ciblons tous les publics intéressés à créer des villes meilleures qui soient résilientes, durables, habitables et justes. Des villes qui fonctionnentcomme des écosystèmes efficaces et qui constituent un meilleur habitat pour le bien être de tous.

Les 100 villes du monde qui visitent le plus TNOC.

Nos lecteurs ont visité ce site plus d’un million de fois, dans plus de 3 700 villes et 150 pays.

Nous aimons dialoguer et recevoir des commentaires de la part de notre communauté de lecteurs. Alors n’hésitez pas à nous contacter et a intervenir dans les débats par vos commentaires..

Tous les opinions exprimées dans les publications en ligne sont le reflet d’un point de vue propre à celui ou celle qui le propose, les thèmatiques fondamentaux de notre plate-forme sont l’habitat humain, la nature, les écosystèmes et la biodiversité dans les milieux urbains, d’autant plus qu’ils se rapportent à la durabilité, à la résilience, à l’habitabilité et au bien-être humain.

Les droits d’auteurs pour chaque essai avec ses images sont partagés par les auteurs et les concepteurs / photographes de l’essai, en particulier The Nature of Cities. Les droits du site dans son ensemble sont détenus par The Nature of Cities®.

Conseil d’administration:
Pippin Anderson, Le Cap
Marcus Collier, Dublin
Martha Cecilia Fajardo, Bogotá
Mike Houck, Portland
David Maddox, New York
David Tittle, Chatham
Chantal van Ham, Bruxelles

Anciens membres du Conseil:
Thomas Elmqvist, Stockholm
Mary Rowe, Toronto

Éditeurs adjoints: Christine Wisnewski
Special Projects: Mark Watkins
Fellow: Raymond Cha
Webmaster: Juan Pablo Gomez

Statut juridique: The Nature of Cities® est une société de bienfait publique “501(c)3 Public Charity”(reconnue par le Département du Trésor des États-Unis), une société à but non lucratif enregistrée dans l’État de New York et en cours d’affiliation au statut de charité enregistrée au Royaume-Uni. Nature of Cities® est une marque déposée.

Si vous adhérez aux valeurs deTNOC, n’hésitez pas à nous soutenir à travers une donation ponctuelle ou récurrente.

Historique: notre site a été lancé le 12 juin 2012, il a été conçu à l’origine par Pure + Applied. Le site a été considérablement redessiné en 2014, et est maintenu, par Juan Pablo Gomez à jupago.com

Citer TNOC: Pour citer le contenu de TNOC, utilisez le format suivant:

Nom de l’auteur, prénom. Année. Titre de l’article. The Nature of Cities. Date de publication. Web: URL du contenu.

Vous souaitez contribuer à TNOC? Écrivez-nous et parlez-nous un peu de vous et ce sur quoi vous souhaitez écrire.

© 2012-2017 Nature of Cities®. La nature des villes est une marque déposée. Tous les droits sont réservés.